Inkscape : Les noeuds ou poignées de contrôle (2ème partie)

Reprenons l’usage des différents outils de manipulation des nœuds sous Inkscape.

Commençons par dessiner un parallélogramme irrégulier (sorte de losange déformé) dont les contours seront de 4px de large. Par défaut nous auront des segments entre les différents nœuds qui composent notre forme. Nous allons à présent voir qu’il est possible de changer ces segments en courbes.

L’outil ‘Rendre doux les nœuds sélectionnés‘ va créer une courbe dont les poignées de Bézier resteront fixes si le nœud est déplacé.


L’outil ‘Rendre symétrique les nœuds sélectionnés‘ va rendre dépendant les deux poignées de Bézier l’une de l’autre.

Le déplacement d’une imposera le déplacement par symétrie de l’autre.

L’outil ‘Rendre automatique les nœuds sélectionnés‘ va créer une courbe dont la taille des poignées de Bézier dépendra du positionnement du nœud.

Tout déplacement du nœud entrainera un redimensionnement automatique des poignées.

L’outil ‘Rendre dur les noeuds sélectionnés‘ va offrir la possibilité de manipuler chaque poignées de Bézier indépendamment dans l’orientation et l’amplitude.

Les deux outils suivants vont permettre de rendre rectiligne ou courbe un tracé sélectionné à partir de 2 points.

 

L’outil ‘convertir les objets en chemin‘ va nous permettre d’éditer plus précisement des objets (elllipse, rectangle, étoile) en convertissant une forme éditable en un tracé plus complexe.

L’outil ‘convertir les contours des objets en chemin‘ va permettre de modifier le contour d’une ellipse, d’un rectangle ou d’une étoile en un double chemin d’édition permettant d’obtenir une variation de son épaisseur à la manière d’un tracé calligraphique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *