Maitriser les tableaux sous Scribus

Dés lors que l’on souhaite intégrer des statistiques ou un relevé d’information, nous serons amener à utiliser les tableaux

Si nombre d’entre vous sont déjà familier avec son utilisation dans un traitement de texte classique, son principe restera bien sûr identique mais sa manipulation sera légèrement différente sous Scribus.

Puisqu’il n’existe rien de mieux qu’un exemple pour comprendre nous allons commencer par créer un tableau de 3 colonnes et de 3 lignes. Par le menu ‘Insérer un tableau‘ puis dessiner le cadre qui accueillera le tableau pour enfin définir le nombre respectif de colonne et de ligne.

Le tableau va se comporter comme un objet (cadre texte ou un cadre image) concernant son redimensionnement global.

Pour insérer du texte dans une cellule, un simple double-clic gauche sur la cellule nous permettra de saisir notre texte directement dans celle-ci. Pour modifier notre texte, ce sera la même manipulation que celle utilisée pour un cadre texte : clic droit ‘modifier le texte‘ puis accès à la fenêtre d’édition et donc au outils de formatage (taille, police, style, alignement, …).

Pour le redimensionnement d’une ligne ou d’une colonne, sélection d’une cellule puis étirement en utilisant les poignées de redimensionnement.

Il sera également possible d’ajouter une couleur d’arrière-plan ou des bordures en éditant chaque cellule comme on éditerait un cadre texte, clic droit, ‘propriétés‘ (raccourci clavier F2) puis ‘couleur’.

Il faut concevoir les tableaux de Scribus comme un ensemble de cadre texte groupées. Il sera donc possible de séparer les cellules de l’objet global tableau par le biais du menu ‘Objet’ >> ‘Dégrouper’, chaque cellule se comportera alors comme un objet autonome (un cadre texte en quelque sorte).

Après quelques manipulations de cet objet, on s’aperçoit vite que l’édition de tableau sous Scribus n’est pas aussi simple et rapide que sur un traitement de texte classique (édition cellule par cellule, pas d’alignement vertical, …).

Par conséquent cet outil sera pratique pour des petits tableaux mais l’import sous forme d’images exécutées depuis un logiciel externe sera une solution de replie dés lors que ceux-ci seront plus complexes.

 

10 messages sur “Maitriser les tableaux sous Scribus

  1. Bonjour,
    Merci Damien pour tous ces tutoriels, je débute sur Scribus et tout cela m’est très utile !
    J’ai ainsi une question de débutant : est-il possible d’intégrer des tableaux dans les cadres de textes, comme dans un logiciel de traitement de texte ?
    J’imagine que la réponse est négative puisque Scribus n’est justement pas un logiciel de traitement de texte mais on ne sait jamais… 😉
    Merci d’avance et bonne journée !

    1. Bonjour Marine,
      Non, il n’est pas possible d’intégrer un tableau dans un cadre de texte celui-ci ne peut se gérer qu’en temps qu’objet (même dans la version 1.4.6 de Scribus). Et évidemment sa manipulation est bien moins aisée que dans un traitement de texte.
      Bonne journée

  2. bonjour, je viens de faire insertion tableau (4 colonnes, 5 lignes), j’ai un cadre tout blanc qui apparait. J’ai changé la couleur (une couleur au pif) de fond, je vois bien maintenant des cases. Par contre impossible d’en sélectionner une pour écrire dedans.
    Est-ce que j’ai zappé une étape?
    Merci beaucoup

  3. Bonsoir,

    J’ai lu avec attention votre blog et les commentaires, et j’ai bien compris la nécessité de dégrouper pour pouvoir écrire dans une cellule.

    Au terme du travail de remplissage des cellules, il va bien falloir regrouper ces cellules pour retrouver un tableau

    Je suppose qu’il faut veiller à leur stricte homogénéité de dimensionnement par lignes et colonnes, ce qui est un travail précis où toute petite erreur pourrait être sanctionnée.

    Une question simple : comment fait-on pour regrouper toutes ces cellules éparses, ces objets atomisés en un seul et beau tableau final ?

    Merci et bonne nuit

    Michel

  4. Bonsoir Damien,

    Après le dégroupage, l’écriture et la mise en forme des cellules, il va bien falloir regrouper pour produire un beau tableau.

    Comment fait-on pour sélectionner en bloc ces cellules atomisées et les regrouper ?

    Merci Damien, et bonne nuit

  5. Bonjour,

    Merci pour ce site.
    Sous Scribus, est-il possible de modifier le nombre de lignes/colonnes d’un tableau après sa création ?
    Peut-on sélectionner lignes/colonnes/ seulement quelques cellules ?
    Merci de votre aide.

    1. Bonjour Aude,
      Malheureusement, en tout cas jusqu’à la version 1.4.6, il n’est pas possible de modifier un tableau (nombre de colonnes ou lignes) après sa création. Scribus ne gère pas les tableaux de manière classique comme Illustrator ou tout traitement de texte normalement constitué ; le tableau est d’avantage un assemblage de cadre autonome.

  6. Bonjour,
    Tout d’abord merci pour tous ces conseils. Je débute sur Scribus après des années Indesign et je suis pas mal perdue..
    Mais il me semble qu’il manque une info dans cet article. Je n’arrivais pas à écrire du texte dans un tableau malgré votre tuto et c’est sur un autre blog que j’ai compris pourquoi : il faut double cliquer gauche +ALT.
    Tout de suite ça marche mieux! 🙂
    Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *